Pour télécharger les articles, vous devez créer un compte ASJP 

Algerian Scientific Journal Platform

ASJP est une plateforme d'édition électronique des revues scientifiques Algériennes développée et gérée par le CERIST. 

https://www.asjp.cerist.dz

 

 ARTICLES THEMA

 

1. ENSEIGNER LA LITTERATURE AUJOURD’HUI. DE L’OUVERTURE POUR DEPASSER LE PERIL   

ABDELOUAHED Hanae, FLSH, Université Chouaïb Doukkali, El Jadida /Maroc, Hanae_aricie@hotmail.com

Résumé: La didactique du texte littéraire connaît ces dernières années une crise épistémologique. En 2007 Todorov met en garde contre le péril du texte littéraire accusant les approches conventionnelles adoptées par les politiques d’enseignement dans les universités. Certes les exercices appliqués améliorent la compétence méthodologique de l’apprenant, mais ils réduisent en même temps la dimension interprétative et dialogique du texte. La situation actuelle et les circonstances dans lesquelles nous vivons interpellent l’ouverture, le décloisonnement. Dans son essence, le texte littéraire est une production humaine, il est censé s’y adapter à ces paramètres qui définissent le monde d’aujourd’hui. L’étude du texte littéraire est nécessairement gérée par le passage à l’interdisciplinarité, aux autres disciplines qui l’outillent et définissent son décloisonnement disciplinaire. Elle joue dans cette optique un rôle fondamental, un rôle dialogique qui s’établit entre le processus d’écriture et le processus de la transmission. Télécherger l'article :  




2. MALÉDICTION DE SYLVIE NTSAME COMME INSTRUMENT DE TRANSMISSION D’UNE CULTURE

EKOME BIYOGO Gertrude, CRAAL, ENS-Libreville/Gabon, ekomegertrude@yahoo.fr

Résumé : L’une des fonctions de la littérature est d’éduquer le lecteur. Le roman, qui est un genre axé sur la psychologie des personnages, se sert des modèles de vie réelle pour sensibiliser les lecteurs à certains problèmes de société. Dans le roman Malédiction, Sylvie Ntsame attire l’attention sur la perte des valeurs traditionnelles, notamment celles liées à la question du mariage et invite à la réflexion sur la transmission de ces valeurs dans une société prise au piège entre tradition et modernité. Face à ce roman, proposé au programme dans les établissements secondaires du Gabon, le lecteur-enseignant, qui conçoit l’oeuvre littéraire comme un produit culturel fini (c’est-à-dire soigneusement conçu dans une finalité bien déterminée) et dont la mission éducatrice complète celle de l’écrivaine, se fait le porte-parole de cette dernière en adoptant une attitude-guide à l’égard des lecteurs-élèves.

Le présent travail montre qu’il n’y a pas d’enseignement de la littérature sans lecture, celle-ci étant l’élément qui concrétise l’existence d’une oeuvre littéraire. Par ailleurs, l’enseignement de la littérature à travers ce récit vise à présenter ce dernier comme un moyen d’éducation des jeunes gabonais et d’incitation à la préservation de leur culture. Par une analyse narratologique basée sur quelques instances narratives telles que l’espace et l’action du personnage principal, nous mettrons en relief la charge symbolique et pédagogique de la stratégie narrative adoptée par l’auteur.

L’intérêt de cette réflexion est de présenter l’enseignant-lecteur comme un agent par excellence de construction du sens d’une oeuvre littéraire. Télécharger l'article :  




3. L’ENSEIGNEMENT DE L’ABSURDE DANS L’ÉTRANGER D’ALBERT CAMUS : UNE PÉDAGOGIE DE LA RÉVOLTE CONTRE L’ARBITRAIRE

CAMARA Moussa, Université Cheikh Anta de Dakar /Sénégal, moussacamara70@yahoo.fr

Résumé : L’originalité d’Albert Camus est sans doute d’avoir fécondé et nourri la philosophie de l’absurde dont le récit de L’Étranger est une application. Cette notion digne d’être enseignée est une forme de révolte contre tout ce qui est insensé et que la société perpétue de manière mécanique par respect guindé des convenances, des normes et des codes sociaux au mépris de la vérité et de la nature humaine. Meursault, le personnage principal du roman se positionne comme le héros de l’absurde par sa révolte contre le système social qui prend en otage les individus. Il choisit ainsi de jeter le masque et de se révéler, sans hypocrisie, dans sa vraie nature qui est propre à tous les hommes. Télécharger l'article : 




 

4. L’ENSEIGNEMENT ET APPRENTISSAGE DU FLE PAR LES TEXTES LITTÉRAIRES DANS LE LYCÉE MAROCAIN ENTRE DIRE DIDACTIQUE ET FAIRE POLITIQUE, SOCIAL ET ÉCONOMIQUE.

MOSTADI Mostafa, Professeur de lycée. Docteur en linguistique et didactique / Maroc, mostadi11@gmail.com

Résumé : Selon le développement des méthodologies du FLE, le texte littéraire a connu des fortunes diverses : d’abord sacralisé dans la méthodologie traditionnelle, ensuite ignoré et banalisé dans les méthodes audio-orale et audiovisuelle. Il tend enfin à reprendre une place justifiée en classe avec l’avènement des approches communicatives et la perspective actionnelle.
À partir du dernier constat, nous allons tenter dans le présent article de poser et, par conséquent, de répondre à la question centrale suivante : le changement de la place des textes littéraires dans les documents officiels régissant l’enseignement et apprentissage du FLE au lycée marocain est-il dû au renouveau des approches didactiques ou à d’autres raisons historique, politique, économique, idéologique, sociale…. ? Télécharger l'article : 

 

 


 

5. DE L’ENSEIGNEMENT DE LA LITTERATURE EN CLASSE DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGERE AU CAMEROUN : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DIDACTIQUES

NGALA NDZI Bernard, Université de Buea / Cameroun, ngalabendzi@gmail.com

Résumé : Cette contribution interroge la didactique de la littérature en classe de français langue étrangère (désormais FLE) au Cameroun en posant que, loin de favoriser voire de susciter le goût et le plaisir de lire chez les apprenants anglophones comme les programmes scolaires le recommandent (MINEDUC, 1997) les pratiques enseignantes observées, trop interventionnistes et directives, contribuent à former, non des sujets-lecteurs mais des sujets-littérateurs. Après avoir scruté les paramètres qui entravent l’éclosion d’une culture de lecture-plaisir et de lecture-écriture en classe de FLE, à l’instar du caractère inhibitif du système d’évaluation même de la littérature, cette étude propose quelques stratégies dont une recherche-action basée sur la lecture-écriture, et, dans une perspective expérimentale, quelques activités de classe susceptibles d’éveiller chez les apprenants non seulement le plaisir de la lecture mais aussi le goût de l’écriture en français. Télécharger l'article : 




6. AU DIABLE LES « LITTERAIRES » ET BIENVENUE LES « SCIENTIFIQUES » ? : UNE ETHNO-ANTHROPOLOGIE DE L’ENSEIGNEMENT DE LA LITTERATURE EN CONTEXTE CAMEROUNAIS

OTYE Paul Ulrich, Université de Maroua/Cameroun, papzilla2001@yahoo.fr

Résumé : Au Cameroun, comme dans beaucoup d’autres pays en Afrique et dans le monde, le système éducatif semble de plus en plus accorder une place de strapontin à l’enseignement de la littérature. De ce fait, ce sont les matières dites scientifiques, supposées plus utiles pour s’insérer dans le monde professionnel, qui sont les plus adoubées. Aussi, les lycéens et les étudiants qui s’intéressent encore aux filières littéraires semblent mettre de côté la beauté ou mieux l’esthétique du texte pour mettre en avant un enseignement basé sur une compréhension plus « scientifique » dudit texte. Un regard ethno-anthropologique permet de se rendre compte que l’on a laissé tomber ici une certaine culture du lyrisme, pour adopter une culture de l’employabilité, que nous pouvons dire du réalisme. Il s’agira dès lors dans cet article, de questionner la place de la littérature dans un contexte socioculturel marqué de plus en plus par un certain hyper-pragmatisme. Télécherger l'article : 




7. LA LITTÉRATURE EN CLASSE DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE AU SECONDAIRE QUALIFIANT AU MAROC : ENJEUX ET CONTRAINTES

SAMLAK Noureddine, Faculté de langue arabe, Université Cadi Ayyad, Marrakech /Maroc, nourdoo@hotmail.com

Résumé : L’intégration des oeuvres littéraires au secondaire qualifiant au Maroc présente des problèmes sur plusieurs niveaux. Afin d’élucider ce phénomène, nous avons adopté la méthode qualitative par observation des cours de français de première année au lycée Khaouarizmi à Marrakech. Cette étude a pour but de tester le degré d’efficacité de cette nouvelle politique éducative dans l’apprentissage du français, et de dévoiler les différentes contraintes qui se présentent lors de ce processus et qui entravent souvent la mission des enseignants. Pour collecter les données, nous avons recouru aux grilles d’observation en plus de quelques copies de productions écrites des apprenants et des projets de classe de leurs encadrants. L’enquête menée a montré clairement les difficultés de maîtrise du français et les répercussions néfastes qu’elles engendrent lors de l’analyse des oeuvres (littérature classique ou littérature maghrébine d’expression française). Celles-ci contribuent généralement au progrès des élèves malgré les critiques qu’elles suscitent à ce propos. Télécharger l'article: 




8. PASTICHE ET PARODIE DANS L’ENSEIGNEMENT DE LA LITTERATURE

SZEPESI Veronika, Département d’études françaises, PTE-BTK de Pécs /Hongrie, szepesironi0117@gmail.com

Résumé : Pastiche et parodie littéraires se présentent à tout moment de l’histoire de la littérature comme annonçant un changement. On observe cette tendance de nos jours aussi. Ce changement peut être ambivalent dans la mesure où il représente un péril mais aussi une ouverture au renouvellement. Pour parler du pastiche et de la parodie je ne les considère pas comme « genre », je les prendrai pour un outil qui permet de formuler une pensée ou une opinion. Dans mon travail, je voudrais montrer comment on peut se servir de ces types d’écriture comme technique créative de l’analyse de texte, ou comme moyen de susciter le plaisir du texte et celui de la lecture aux élèves. Télécharger l'article : 




ARTICLE VARIA

LA REPRESENTATION DE LA VILLE D’ALGER DANS ROSE D’ALGER DE NINE MOATI

DJEBARI Hadjera, Université de Mostaganem/Algérie, djebarihadjira3@gmail.com

Résumé : Dans ce présent article, intitulé La représentation de la ville d’Alger dans Rose d’Alger de Nine Moati, qui tente d'analyser l’espace dans le roman et de mettre en évidence la ville représentée dans le texte littéraire. Nous essayerons d'élargir notre intérêt pour étudier les profils d'espace dans le roman de Nine Moati, Rose d’Alger, ainsi que leurs conséquences et influences sur les protagonistes. Dans cette recherche, les notions de l’espace littéraire sont régulièrement transcrites et présentées sous la théorie spatiale, en se focalisant sur la conception du tiers-espace et sur la littérature en tant qu’élément constitutif des structures spatio-culturelles. Télécharger l'article: 




ENTRETIEN

LINGUISTIQUE NÉO-SAUSSURIENNE, SCIENCES DU CORAN ET TRADUCTION DU TEXTE CORANIQUE

Entretien avec Mokhtar ZOUAOUI, réalisé par Belabbas BOUTERFAS et Abdelkrim BENSELIM

Mokhtar ZOUAOUI est né le 15 juillet 1969 à Sidi Lahcen. Chercheur en linguistique, en sémiotique et en traduction, il est maître de conférences à l’Université de Sidi-Bel-Abbès où il enseigne, au département de langue et littérature arabes, la grammaire française et la linguistique générale. Intéressé par les traductions françaises du texte Coranique, il décide de consacrer ses recherches sur plus d’une trentaine d’entre elles. Depuis quelques années, ses recherches s'orientent vers la linguistique néo-saussurienne. Il a publié une dizaine de travaux en arabe et en français. Télécharger l'Entretien: