LES GENRES DE DISCOURS DE LA LANGUE MATERNELLE COMME SOCLE COMMUN D’ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE EN MILIEU BI/MULTILINGUE  

 

Pr MBOW Fallou, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal
falloumbow@hotmail.com


Résumés et mots-clés

Pour télécharger l'article intégral, voici le lien (sur l'ASJP) : 

Revue algérienne des lettres

La Revue algérienne des lettres est une publication académique paraissant en langue française et qui a pour mission d'encourager à la rigueur scientifique en publiant des contributions de chercheurs soucieux de participer activement à la promotion et au respect des normes internationales en matière de rédaction et de méthodologie universitaires à la fois.

 

 

 


  

Résumé : L’un des obstacles auxquels on est confronté lorsqu’on parle ou apprend une langue donnée c’est bien moins l’emploi du vocabulaire adéquat, de la syntaxe correcte, etc., en somme l’utilisation du système linguistique au sens de Saussure, que l’usage approprié des genres de discours en tant que situations sociolinguistiques d’énonciation. Que l’école réussisse bien à faire maîtriser le système linguistique, ainsi que la combinaison de ses signes, cela ne fait aucun doute. Par contre, la langue en usage convoquant le discours reste le point d’achoppement de la pédagogie des langues, surtout lorsque le médium de la communication didactique est une langue étrangère.  Le problème du locuteur, pour une interaction verbale efficace, est de savoir parler la langue à propos, en contexte social et non pas seulement de pouvoir manier les mots ainsi que tous les signes linguistiques. Or comme toutes les langues, la langue maternelle mobilise un vaste ensemble de situations sociohistoriques, c’est-à-dire des genres de discours sociaux ou institués qui lui sont spécifiques. Selon la langue et le milieu social, ces genres varient en ce qui concerne le code linguistique, l’interlangue, l’ethos des locuteurs, etc., qui peuvent dans un contexte multilingue être unifié, par les pédagogues, comme un socle commun d’enseignements apprentissages auxquels l’enseignant de tous les niveaux du cursus scolaire  recourt pour aborder n’importe quelle langue qu’elle soit maternelle, seconde ou étrangère. Ce socle dont le répertoire est, dès lors,  à construire, est naturellement fourni par la langue maternelle ; il est ensuite transposé et généralisé dans tous les enseignements dispensés. Il s’agit de répondre à la question comment traiter à l’école les aspects discursifs de la langue maternelle, dans un contexte scolaire multilingue, pour une meilleure appropriation des langues. 

Mots clés : discours – langue - situation d’énonciation - genre de discours. 

Abstract : One of the obstacles we face when speaking or learning a given language is far less the use of appropriate vocabulary, correct syntax, etc., in other words the use of the linguistic system in the sense of Saussure, than the appropriate use of discourse genres as sociolinguistic situations of enunciation. There is no doubt that the school will succeed in mastering the language system and the combination of its signs. On the other hand, the language in use, however, remains the stumbling block for language pedagogy, especially when the medium of didactic communication is a foreign language.  The problem of the speaker, for an effective verbal interaction, is to know how to speak the language in a timely manner, in a social context and not only to be able to handle words and all the linguistic signs. However, like all languages, the mother tongue mobilises a wide range of sociohistorical situations, i. e. the kinds of social or institutional discourses that are specific to it. Depending on the language and social environment, these genres vary in terms of language code, interlanguage, speaker ethos, etc., which in a multilingual context can be unified by teachers as a common basis for teaching and learning that teachers at all levels of the school curriculum use to approach any language, whether it is a mother tongue, a second language or a foreign language. This foundation, the repertoire of which is therefore to be built, is naturally provided by the mother tongue; it is then transposed and generalised in all the teaching provided. The aim is to answer the question of how to deal with the discursive aspects of the mother tongue at school, in a multilingual school context, for better appropriation of languages.

Keywords : speech - language - status of speech - type of speech - type of speech.